Foyers de l'Oiseau-Mouche

Valeurs

L’action du GAPAS est guidée par un socle de valeurs communes à l’ensemble des associations membres du groupement :

La dignité de tout être humain
La dignité n’est ni un idéal, ni un objectif à atteindre, ni une réalité observable, ni une représentation, la dignité est un principe.
La dignité renvoie à un dû, c’est-à-dire à «quelque chose» qui n’est pas négociable.
La notion de dignité humaine fait référence à une qualité inséparablement liée à l’être même de l’homme; ce qui explique qu’elle soit la même pour tous et qu’elle n’admette pas de degrés. Cette notion renvoie à l’idée que «quelque chose est dû à l’être humain du seul fait qu’il est humain» (Paul Ricœur).
Cela signifie que tout être humain mérite un respect inconditionnel, quel que soit l’âge, le sexe, la santé physique ou mentale, la religion, la condition sociale ou l’origine ethnique de l’individu en question.

L’utopie nécessaire
Les associations partenaires se sont créées à partir de constats semblables : une autre réalité est possible pour les personnes en situation d’handicap.
Cette utopie postulée d’une autre réalité, interrogeait les pratiques en institutions pour personnes handicapées et remettait en question les préjugés de la société sur la personne en situation de handicap.
Pour le GAPAS « être handicapé » ne constitue ni une identité ni une destinée.
«On ne naît pas homme on le devient. Et ce devenir s’étend sur la durée entière d’une vie.
Pour un humain être c’est devenir » Albert Jacquard
Pour continuer à se projeter vers l’avenir, pour créer des projets innovants l’éveil utopique est nécessaire.

Le rôle fondamental de la vie associative
Le fait associatif est, par essence, l’exercice de la citoyenneté.
L’association est un acte politique qui témoigne de la capacité des hommes à prendre en charge leur destinée et à participer à l’œuvre communautaire.
Les raisons d’être de l’association dont l’Homme et la nature du lien social. C’est parce que l’individu est un être singulier et particulier qu’il ne saurait souffrir d’une quelconque injustice du fait de ses différences, qu’elles soient passagères ou durables.
Cette conception de l’homme repose sur des valeurs morales et philosophiques à caractère humaniste, laïc et non dogmatique en veillant, particulièrement, à la neutralité politique et religieuse.
Nos actions interrogent sans cesse la norme établie et visent résolument à une transformation de la société pour la rendre plus solidaire. 

Le GAPAS : une entreprise citoyenne d’action sociale
Bien que soumise, comme toute entreprise de droit privé, aux règles de droit commun : aux exigences du plan comptable général à la fiscalité etc… Le GAPAS n’est pas une entreprise comme les autres, non pas seulement du fait de son caractère non lucratif, mais surtout par la préoccupation permanente de servir l’intérêt général.
Cette préoccupation se traduit par notre capacité à nous inscrire dans la réalisation des politiques publiques. Néanmoins cette inscription dans une certaine forme de délégation de service public ne doit pas amputer le GAPAS de sa liberté d’entreprendre, indispensable à toute création et innovation.